TwentyNiner : les VTT à grandes roues de 29"
Accueil du site29"er : Historique et origine du nom.
Brèves
Gary Fisher Ferrous : acier excentrique & multi !
jeudi 18 janvier

Dans le genre polyvalent, Gary Fisher nous gratifie d’un nouveau vélo, le "Ferrous".

En acier, il dispose d’un excentrique sur le boîtier de pédalier et des pattes classiques. Il est donc utilisable en transmission classique ou en singlespeed.

Gary Fisher Ferrous

 
JOYEUX NOËL !!!!
lundi 25 décembre
De la part de toute l’équipe de Twentyniner nous vous souhaitons un joyeux noël ! Pensez à replanter un sapin !
 
Willits de retour ?
vendredi 6 janvier
Des rumeurs circulent comme quoi Wes William, l’homme derrière la marque Willits, considéré comme un des inventeurs des 29"ers (voir la rubrique historique), et qui avait du arrêter son activité de constructeur de cadre il y a quelques années serait de retour dans le business. Espérons que l’interêt exponentiel pour les 29"er lui permettre de revenir parmi nous pour longtemps !
 
Les 29" en France ...
jeudi 22 septembre
Afin de connaitre la répartion des 29" en France (et pourquoi pas d’Europe), sachez qu’il est possible à tout possesseur de 29" de s’inscrire en ligne ICI. Cela permettra à chacun de savoir où il peut rencontrer ses confrères en 29" ! Et une petite présentation sur le forum 29"sera la bienvenue ! Go big !
 
Histoire du mouvement 29"er
mardi 26 juillet 2005
par Cloxxki , admin
popularité : 12%

Pour quelles raisons la norme actuelle des VTT est la roue de 26 pouces ?

En fait au tout début du VTT, il n’existait pas de matériel adapté. Il existait une grande variété de diamètres de roues, du 24 au 32 pouces selon l’âge. La majorité des vélos pour adultes étaient pourvus de jantes de 700c (comme en route aujourd’hui) ou plus, et les 26" étaient considérés comme des vélos pour enfants.

Néanmoins les seuls pneus disponibles pour les roues adultes étaient de petite section. Par contre, les vélos pour enfants disposaient de pneus ballons plus volumineux. Ainsi, partant de ce qui était disponible, les pionniers du VTT se lancèrent dans les chemins de Marin County en Californie sur des vélos en 26 pouces avec pneus ballon, et cette taille a perduré jusqu’à aujourd’hui.

Néanmoins certaines personnes étaient convaincues de l’avantage de plus grandes roues. A la fin des années 80, certains cadres pouvant être utilisé en usage tout terrain et ayant des passages de roues généreux, acceptaient des roues de 700c dotées de pneus de moyenne section (1,5). Un bel exemple en est ce DiamondBack de 1992 :

JPEG - 79.3 ko
diamondback
Un vieux diamondback de 1992 acceptant des pneux de 28 pouces

Ce Diamondback était à la base un vélo hybride (c’était alors la grande mode des VTC, vélos pour les chemins à guidon plat). Sa géométrie, plutôt relax, le destinait plutôt aux chemins roulants.

A la même époque (fin 80 début 90), il se passait des choses en Italie du côté de Bianchi. Au départ certains essayèrent juste de mettre les plus gros pneux possibles dans leur cadre de cyclocross. Puis Bianchi lança une vrai gamme de VTT basés sur des jantes de 700c, les "projects series" (acier avec des lugs).

JPEG - 187.8 ko
Bianchi project, 28"er

Ceux-ci avaient une géométrie digne des 29"ers modernes, et des accessoires de vrai VTT (guidon plat, etc.). Il est à noter que Bianchi communiqua clairement sur le fait que ces vélos étaient faits pour le tout terrain. C’était une gamme différente des VTC.

Néanmoins cette gamme ne perça pas commercialement. La cause en revient probablement un peu au limitations des pneus d’alors,

JPEG - 22.7 ko
Le pneux de l’epoque

et surtout de la faiblesse chronique des jantes 700C de l’époque. Avec les matériaux et la technologie de l’époque, les voilages et casses étaient bien trop courant, et en ont dégouté plus d’un !

Un innovateur s’écarte de la norme

Néanmoins aux USA, Wes William persévère. Il roule depuis le début des années 90 avec un BG Rock and Road, vélo de touring qu’il utilise en tout terrain. En 94 il décide de quitter son travail chez Ibis et de fonder sa propre marque de cadres : Willits dans le Colorado. Absolument convaincu de la supériorité des grandes roues, il décide de ne fabriquer que des VTT à base de jantes de 700c qu’il appelle 28"ers (en référence au diamètre total de la roue), avec en particulier son modèle baptisé "Mountie". Les pneus utilisés à l’époque étaient le Panaracer Smoke 45c (cramponné de section faible : environ 1.6 pouces) et le Continental Goliath (plus large a 47mm soit 1.8 pouces, mais quasi slick !).

En 1998,le nombre de gens intéressés par un "gros" pneu pour jante de 700 avait augmenté, mais rien ne s’était encore passé. Wes Williams décida alors d’amener un de ses vélos (appellé alors 28"er) à la direction de Wilderness Trail Bike (WTB) à Marin près de San Francisco en Californie. Il roula avec les gents de WTB puis laissa son vélo pour un essai longue durée, gratuitement. Son espoir était que cela les intéresse et qu’ils se décident à fabriquer un vrai pneu de VTT de plus gros volume.

Ce fût le cas ! Aussi Mark Slate de WTB fit le grand saut en prenant la décision de sauter le pas (fabrication du moule) sous l’impulsion de Wes qui passa commande de 250 pneux.

Ceci fût facilité par le fait que Gary Fisher utilisait alors WTB comme principal fournisseur de pneus pour ses vélos. Trouvant lui aussi l’idée très bonne, il appuya la demande, et réserva quelques pneus pour tester. (Pourtant, quelques années plus tard, les premiers Gary Fishers 29er furent équipés de pneux IRC !).

Wes voulait au moins 47mm de large. Gary et Wes aimaient le Velociraptor, mais Mark Slate décida de fabriquer plutôt un Nanoraptor (plus léger et ne nécessitant qu’un moule en une seule pièce). Il choisit de finalement fabriquer un pneu d’au moins 52mm et créa le WTB Nanoraptor 29*2.1 qu’il reçu de l’usine en avril 1999.

Ce pneu de plus gros volume donne une roue dont le diamètre extérieur dépasse 29 pouces, d’où le nom. Ce pneu de légende, qui reste toujours une référence sur du terrain sec aujourd’hui, est souvent appellé "LE" pneu en référence à son statut de pionnier.

On doit donc la naissance des 29"ers à la combinaison de la passion de Wes Williams (père du mouvement), de la vision de Mark Slate, et de l’appui de Gary Fisher

Cette première série de pneus 29" fût répartie entre Wes Williams, Don Cook, Gary Fisher et WTB qui en gardit quelques uns.

Wes monta ce pneu sur css cadres, que la plupart acceptèrent sans modification. Il adapta néanmoins ses cadres pour augmenter leur dégagement (en cas de boue) et fût le premier constructeur à vendre des cadres acceptant "LE" pneu avec une géométrie adaptée. En voici une photo parue dans Mountain Bike Action en septembre 1999.

JPEG - 55 ko
Le premier 29"er : un Willits
Willits 29"er

Sur ce cadre on peut encore voir l’inscription 28"er, mais Wes changea dès l’apparition du Nanoraptor la dénomination de ses cadres de 28"er à 29"er, afin de bien les différencier du standard européen 28"er (comme on appelle les vélos Hollandais à pneu ballon pour la ville par exemple).

Don Cook amena ses pneus à Kent Eriksen, patron de Moots dans le Colorado, qui construisit un cadre adapté. Ainsi naquit le premier 29"er titane en mai 1999 (Néanmoins Eriksen n’a jamais été convaincu par le mouvement).

WTB de son côté se lança en parallèle de la fabrication du pneu dans la réalisation de quelques cadres pour 29"er (dessins datant de mars 99), mais décida finalement de rester concentré sur la production de pneus.

La présentation officielle au public eût lieu, dès l’Interbike 1999 à l’automne, on put apercevoir sur le salon :
- les Willits, avec un cadre rigide et un tout suspendu !
- le Moots (équipé de drop bars et d’une fourche White Brothers)
- un Vicious
- un WTB en titane Alors que tous les Fisher étaient en 26".

Les vélos Gary Fisher ne furent donc pas les premiers 29"ers à apparaître (et de loin). En effet, à partir de mi-1999, Gary Fisher fit fabriquer des protos afin de tester le concept par lui même. Les deux premiers furent dessinés par Mark Slate de WTB, en voici le dessin :

JPEG - 31.2 ko
Dessin par Mark Wes du premier cadre 29" proto pour Gary Fisher

D’après Wes de WTB, il est à noter que Gary voulait utiliser le tube de selle cintré que l’on voit sur le dessin, afin d’avoir des bases courtes. Néanmoins il n’arriva pas à ses fins sur les cadres de grande série (On trouve maintenant ce cintrage sur les cadres Surly Karate Monkey). Les premiers cadres furent fabriqués par le cadreur Steve Potts.

JPEG - 103.3 ko
Potts 29"er Gary Fisher
Zappata Espinoza tenant le Potts 29"er fabriqué pour Gary Fisher

Détail intéressant pour nous les Français, en 2000 Gary Fisher testa une fourche Fournalès modifiée par Gary Klein (tubes rallongés) sur un de ses protos. On peut aussi noter sur cette photo qu’il avait installé un pédalier SRP servant à mesurer la puissance développé, avec lequel il démontra que les 29"er consomment légèrement moins de puissance ( -3%) pour aller à la même vitesse.

JPEG - 95.7 ko
Fisher Fournalès
Fisher 29er avec Fournalès modifiée par Gary Klein

Après un an de développement en 2000, la gamme Gary Fisher 29er fût prête mi-2001, avec des pneux IRC !

De son côté la marque européenne Nishiki (Hollande Danemark) produisait déjà des vélos de touring, et après avoir découvert les 29"er sur un salon américain, décida d’utiliser le nanoraptor pour proposer un cadre.

Ainsi, à l’EUROBIKE 2001 (présentant le matos de la saison 2002), deux nouvelles marques proposèrent des vélos basés sur des jantes de 700c : les marques Gary Fisher (USA) et Nishiki (Danemark). C’était la première présentation en Europe.

Le département marketing de Fisher les baptisa alors "29er" ce qui malheureusement était un nom déjà utilisé pour décrire des petits catamarans de sport. (Cf www.29er.com ). Par respect pour Wes Williams, nous utilisons dans ce site majoritairement son appelation 29"er, plutôt que 29er.

Voici une photo de Wes Williams (à gauche), avec Gary Fisher (milieu) et BigWhell (particulièrement bien habillé à droite) :

JPEG - 62.2 ko
Les pères du 29"er !
Wes Williams, Gary Fisher, BigWhell

Par la suite, des vélos custom apparurent sur les salons US, mais on ne vit quasiment rien de plus en Europe. Seul BeOne (Hollande) joignit le wagon de Nishiki en 2003 (avec des modèles plus typé tout chemin que vrais VTT).

Willits eût des problémes financiers, et ferma boutique. Néanmoins depuis début 2006, Wes Williams a fait renaître sa marque depuis le Texas !

Le phénomène se développe bien plus vite aux US qu’en Europe (Titus, Seven, OnOne, Salsa, Surly, Ventana, Intense, etc. Consultez la section matériel du site), ainsi Gary Fisher devrait doubler ses ventes de 29er entre 2005 et 2006, alors que cette marque n’est même pas distribuée en France !

Il est a noter un effort récent de marques Européennes. On-One en Angleterre, et Orbea en Espagne ont maintenant des 29"er à leur catalogue. Quand à la France, on devrait bientôt avoir un pneu 29" tricolore, grâce à Hutchinson !

 
Post Scriptum :

Merci à notre hollandais volant Cloxxki pour certaines précisions. Un grand merci à BigWhell l’ami de Wes Williams, pionnier de la première heure pour la pluspart des infos. Remerciements à Ross Shafer de Salsa et a Mark Slate de WTB pour leur précisions.

Un site avec des interview interessantes des principaux protagonistes : http://web.archive.org/web/20021218120344/http://www.dirtragmag.com/articles/article.php ?ID=46&category=features

Articles de cette rubrique
  1. Histoire du mouvement 29"er
    26 juillet 2005

  2. Que signifie 29"er (ou 29er) ?
    26 juillet 2005

  3. Le matériel des débuts : Collection de photos de Willits
    18 août 2005

  4. Edito
    13 septembre 2006