TwentyNiner : les VTT à grandes roues de 29"
Accueil du siteLes 29"er ça roule mieux !Tests de matériel
Brèves
Un nouveau 29" Français : QBall singlespeed par Mosquitos
lundi 15 janvier

Que dire, il est superbe !!!

QBall par Mosquitos

L’heureux propriétaire nous a promis un essai détaillé quand il aura pu passer un peu de temps à son guidon. Pour l’instant les premiers tours de roues ont donné : "Je suis bien dessus, pas de sensation de lourdeur en relance, supermaniable, pas de toe overtap"

Venez en discuter sur notre forum :

 
Un nouveau 29" en France
dimanche 19 novembre

Après un petit tour en Bretagne, le cadre est arrivé en région parisienne... Il vient d’être monté, et le résultat est superbe !

Un bean Niner...

On attend les tests maintenant...

 
Nouveaux venus de l’été ! Et bientôt tous les 29" français !
lundi 4 septembre

Walworks de Christo

JPEG - 135.3 ko
Niner

Niner de Bump and jump

BossTI 29

H bicycles de Boss

Tiens ce ne sont que des single-speed !

à venir compte rendu d’essais, et les autres 29" français.

 
JHK 4eme au championat US de XC
lundi 17 juillet

Je fais suite a la précédente news. JHK a fait une bonne course et se classe 4eme. Il était tres content de son 29"er à l’arrivée.

Son vélo pése 22lbs, soit tout jsute 10 kilos. Voici le détail du montage :
 RS Reba 29 stock w/poplock
 Paragon Frame stock- size XL
 Bonty XXXL Bar and Riser stem
 Custom Bonty 29 wheelset 28h
 Bonty XR 1.8 tyres (monté tubeless à la Stan)
 Bonty RXL seatpost, RXXXL Saddle
 Sram XO Der, shifter
 Avid Ultimate Disc Brakes (Blackbox)
 Avid Rotors 160mm Ft. 140mm Rr. (Blackbox)
 Sram Ti 11-34 Cass (Blackbox) Sram PC 991 Hollowpin chain
 Crank Brothers 4Ti eggbeaters
 Bonty RXL Single ring Crank 39t ring (custom)

 
les 29"ers commencent à pointer leur nez en XC...
lundi 10 juillet

On a déjà vu un bon nombre de victoire de 29"ers sur des courses d’endurance (des tres longues distances de plusieurs jours, des 24h avec en particulier Natt Ross, des épreuves de 6h...). On a aussi vu de (trés) nombreuses victoires en singlespeed.

Côté XC, les chosent ont été moins vite. Un titre en moins de 23 ans en Hollande. Pas grand chose dans le haut niveau.

Cela semble sur le point de changer, car Jeremy Horgan-Kobelski (roulant pour le team Subaru-Gary Fisher) se met à utiliser un 29"er en compétition. Il vient de se placer 2eme d’une épreuve de short track en Norba. Ces courses tres courtes sont tres intenses et requiérent donc des vélos a faible inertie (on voit souvent des tous rigides). Peut-être Jeremy utilisait-il les nouvelles roues tubeless Bontrager légéres (voir breve sur la gamme 2007) permettant à un 29"er d’avoir une inertie similaire à un 26" ?

JPEG - 138.8 ko
JHK 29er Norba

source

 
Michelin XC AT 29 : Test du 1er pneu 29" de la firme clermontoise.
Tout juste sorti du moule, et déjà sur le terrain !
mardi 12 juin 2007
par Rom1red
popularité : 1%

Michelin a récemment mis sur le marché son premier pneu en 29", le XC AT 29, basé sur le dessin du AT existant en 26". Ils nous en ont envoyé pour test : voici donc mes impressions sur le gros bib !

Présentation

JPEG - 671.1 ko
FaceXCAT

Au premier abord, ce pneu à tringle souple et carcasse 66tpi présente des flancs plus épais que mes Bontrager. C’est un bon point pour lui au vu de la rapide fatigue de ces derniers. Au montage les tringles sont plus difficiles à monter que celles des Bontrager : ce n’est pas plus mal car cela évitera certainement des déjantages intempestifs. On met le tout sous pression : le profil est arrondi, crampons sont assez haut et espacées, avec un joli profil denté sur les flancs.

Sur le sec

Les premiers tours de roues se feront sur sol sec. Je m’attendais à des pneus lourds à emmener au vu du cramponnage haut. On ressent certes une résistance, mais rien de dramatique. Dans les courbes rapides par contre on ressent un certain flou, on se déporte légèrement. Le confort est là, la carcasse est assez souple. L’accroche en côte est au rendez-vous, pas de soucis. Le profil rond du pneu permet de mettre à profit cette accroche dans les dévers et il se comporte bien dans les sorties d’ornières un peu sauvage !

Dans la boue

La météo de ces dernières semaines va me permettre de tester les pneus dans des conditions humides. Dans la boue liquide, pas d’appréhension, le cramponnage met en confiance, aucun décrochage impromptu n’est à signaler.

Le sol se gorge d’eau au fil des sorties et devient donc souple et gras à souhait, et là, le Michelin XC AT se révèle sous son meilleur jour : ça accroche, même avec des pressions trop élevé pour ses conditions. On l’exploite évidement mieux en baissant celle-ci aux environs de 1bar (NDR, ROM1 qui est léger et pilote propre, roule très bas en pression), seuil raisonnable pour ne pas pincer. Aucun déjantage à signaler non plus alors que pourtant le pneu travaille beaucoup. Pas d’acccumulation de boue, ça débourre bien, cela est dû au faible nombre de crampons et/ou à leur espacement ! Les racines se passent sans mal, ce qui n’est pas le cas sur la roche, ça glisse ...

Parmi les cailloux

Une petit virée en terrain rocailleux sur les hauteurs de Luchon, la section de 2.00 me semble faible : un peu plus de volume et de largeur n’aurait pas été de trop. Aucun problème flagrant à relever, si ce n’est lors des sorties de ruisseaux juste avant d’entamer des raidillons qui s’avèrent difficiles, même en pédalant rond et souple, et en baissant les pressions : ça décroche sur les rochers mouillés, c’est dommage ! Pas de déchirure malgré des passages dans des rochers plutôt saillants.

Fiabilité

On ne déplore aucune crevaisons sur plus de 500 km de sentiers aussi varié les uns que les autres comportant acacias, ronces, et autres joyeusetés. Le poids des pneus est raisonnable pour ce genre de profil et le léger surpoids (660g en 2.0) en comparaison avec les Maxxis, et Bontrager n’est pas pénalisant. Quant à l’usure elle est moins rapide qu’en moyenne, la gomme étant plus dure. Vivement une version de ce pneu en bi-gomme comme en 26 !

En conclusion

Le Michelin XC AT 29 fera un excellent compagnon pour les longues sorties hivernales, où son accroche nous réchauffera le coeur, et son profil rond nous permettra avec aisance d’éviter les arbres mouillés par la douce rosée du matin tandis que sa résistance à la crevaison nous permettra de garder les mains au chaud ! Seul bémol, il n’aime pas les roches mouillées. Pour le reste de la saison sèche, il se révèle polyvalent et sûr, même si son rendement est légèrement en retrait par rapport aux pneus spécifiques sec à profil plus bas. Un pneu sûr en tout cas, abouti, qui confirme l’impression ressentie avant son montage.

Il est désormais disponible à la vente, et trouvable facilement partout en France à prix raisonnable : on risque donc de croiser fort souvent le premier pneu vingt-neuf français sur nos sentiers !

Après cette première réussite, nous espérons que Michelin proposera une version bi-gomme (pour l’adhérence sur les rochers mouillés) ainsi que d’autres profils et sections, et peut être du tubeless !

Rom1red et l’équipe de rédaction.